AccueilPortailFAQPartenairesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

[Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Mélane

avatar


Age : 23 Date d'inscription : 28/07/2009 Messages : 1733 Localisation : Tout près ! Ou très loin...

MessageSujet: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Ven 21 Jan - 13:29

Spoiler:
 

Dans la plaine, la journée ne pouvait être plus paisible. Le soleil brillait de mille feux, étant présentement à son zénith, et seul quelques nuages encombraient le ciel d'un bleu éclatant. Le silence était rompu par le chant des oiseaux, le cri des criquets et le soufflement du vent. L'herbe haute qui couvrait une grande partie de la plaine inclinait légèrement au souffle du vent. Tout allait bien, jusqu'à ce qu'une silhouette fende rapidement les hautes herbes.

Haletant, le souffle court, uen jeune femme courrait à pleines jambes dans l'espoir de mettre la plus grande distance possible entre elle et ses poursuivants. En effet, derrière elle, à peine à quelques mètres derrière elle, des hommes courraients fourches, épées ou dagues à la main, leur visage déformé par la haine. Ils hurlaient des insultes et cherchaient à la blesser. Il était évident que leurs intentions n'avaient rien de bon. Tous ceux qui ne s'en apercevaient pas devaient avoir un véritable problème de vue. Le visage pâle, les plumes de sa chevelure plaquées sur sont visage humide, Ciella jeta un coup d'oeil derrière elle. Terrifée, elle bifurqua sur la gauche, fonça directement vers la forêt. Là, elle aurait plus de facilité à s'échapper. La métamorphe aurait volontier fuit dans sa forme d'hirondelle, mais, malheureusement, elle ne parvenait pas à se transformer dans un tel état de panqique. Elle savait parfaitement qu'ils pourraient faire une simple bouchée d'elle et, de peur de les blesser, elle ne voulait pas utiliser ses pouvoirs.

Ciella s'enfonça finalement dans la forêt et, déjà, sa colère et sa peur s'atténuèrent. Elle zizagua agilement entre les arbres. Les hommes étaient soudain silencieux, mais elle entendait toujours les bruits de leurs pas et le craquement des brindilles qui se brisaient sous leurs pieds.

La façon dont la jeune femme s'était mise dans un tel pétrin était absolument stupide. Elle avait vue un beau village et, enveloppée dans sa cape malgré la chaleur ambiante, elle avait cru pouvoir se joindre aux gens. Elle avait donc repris sa forme humaine devant le village et y était entrée, impatiente de se trouver quelque chose à manger autre que des insectes. Bien entendu, elle n'avait pas pu y circuler bien longtemps. Les gens avaient aussitôt eu des doutes en voyant son capuchon rabattu sur son visage et l'avaient questionnée. Après de multiples questions auquelles Ciella tentait de répondre le plus normalement possible, un homme lui avait retiré brusquement son capuchon, dévoilant son physique anormal. La jeune femme avait aussitôt pris les jambes à son cou, alors que les Humains s'étaient lancés à sa poursuite, armés.

Voilà donc comment ce fâcheux incident avait eu lieu. Soudain, un vent brusque s'éleva derrière Ciella, ralentissant a course de ses poursuivants. Ils étaient endurants, pour des Humains, il fallait le dire. Elle ne pourrait plus tenir bien longtemps et savait qu'il en était de même pour les Humains. Ils avaient cessé de hurler et, à travers sa propre respiration, elle entendait les halètements des hommes, derrière elle. Elle regardait autour d'elle, cherchant désespérément une sortie de secours, mais comment faire pour se mettre à l'abri sans qu'ils ne la voient faire ? Ils avaient pris du recul, certes, mais pas assez pour la laisser s'échapper...


Dernière édition par Mélane le Dim 12 Juin - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilamy
Staffeuse multitaches ♥
avatar


Age : 20 Date d'inscription : 04/02/2009 Messages : 434 Localisation : Alors ça, ça dépend de plusieurs facteurs. Tout d'abord de la pression de *SBAAAAF!*

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Ven 21 Jan - 16:14

Spoiler:
 

C'était une journée comme les autres.
Une journée d'errance et de solitude, caché des rayons du soleil qu'il n'appréciait pas par les branches des arbres, l'humidité de l'air, la chaleur de la forêt, l'herbe humide dont s'élevait un parfum exaltant. Il avait choisit cet arbre - un chêne - par hasard, jugeant que ses branches sillonnées profondément tiendraient sous le poids de son corps. Il avait choisit l'une des branches les plus basses, presque deux fois plus haute qu'un homme, pour y dormir. Il préférait ne pas être trop prêt du sol, il savait de source sûre que les insectes grouillaient par ici, et on est jamais trop prudent.

Il ne savait pas qu'il y avait un village non loin, et alors qu'il était endormit, il entendit des hurlements. Il se redressa dans un sursaut et faillit tomber. Non, ce n'était pas lui que l'on traquait. Quelqu'un d'autre ? Un animorphe, peut-être. Peut-être même était-ce quelqu'un de son clan. Il regarda autour de lui. Les cris venaient de la plaine, non loin de là. Heureusement que les feuilles le cachaient, et si les humains passaient prêt de lui, ils ne le remarqueraient pas.

Des bruits de course parvinrent à ses oreilles. Il s'assit, ses jambes pendant dans le vide. Quelqu'un haletait, et les hurlements s'étaient tus. Une jeune femme se profila sous lui, et, essoufflée, s'arrêta. Juste sous la branche sur laquelle il était assit. Ce n'était pas bien malin, et si elle le faisait remarquer ? Plus loin, la course des Humains s'arrêta. Eux aussi étaient essoufflés, et ils ne risquaient pas, les uns comme les autre, d'aller bien loin. La femme semblait terrorisée. C'était sûrement une de ces animorphes qui croyaient pouvoir s'attirer la sympathie des Humains. Comment les appelait-on, déjà ? Ah oui, les pacifistes. Une bande d'idiots. On ne pouvait rien obtenir en restant tranquillement assit dans un fauteuil à jacasser.

Les cheveux verts et plumeux le retirent un instant, et il éprouva soudain de la pitié pour elle. Touts les deux, ils semblaient avoir le même problème: ils étaient anormaux. Il poussa un soupir exaspéré et se laissa tomber en arrière, faisant le tour de la branche. La jeune femme était légère comme une plume, et il n'eût aucun mal à l'attraper au passage. Alors qu'ils remontaient tout juste sur la branche, il la poussa contre le tronc de l'arbre et lui plaqua la main sur la bouche, fixant la jeune fille de ses yeux gris. Le tout n'avait produit le bruit que d'un simple froissement de tissus.

Les Humains passèrent sous sa branche. Ses cheveux et ses habits noirs se fondant complétement dans la forêt sombre, ils ne le virent pas lorsqu'ils levèrent la tête, et continuèrent leur chemin. Quelques mèches tombèrent sur son visage, mais il ne relâcha pas son étreinte pour libérer la fille, qui haletait silencieusement.
Cela avait pourtant commencé comme une journée comme les autres.

_________________
~ Invité, implore ma divine personne, et tes voeux seront exaucés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elament.forumactif.com/
Mélane

avatar


Age : 23 Date d'inscription : 28/07/2009 Messages : 1733 Localisation : Tout près ! Ou très loin...

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Sam 22 Jan - 10:21

Ciella s'arrêta finalement, à bout souffle. Elle était surprise que son coeur ne s'arrête pas, puisqu'il battait non seulement pour emmené l'oxygène à son cerveau, histoire qu'elle reprenne son souffle, mais aussi parce qu'elle était terrrorisée. Ces hommes pouvaient l'attraper à tout moment. Heureusement, il semblait qu'eux aussi avaient dû prendre une pause, ce qui lui laissait quelques secondes pour respirer. Malheureusement, s'ils décidaient de repartir silencieusement à la charge, elle était fichue !

Ciella entendit alors quelqu'un soupiré ainsi qu'un le froissement de vêtement et, certaine qu'elle allait être attrapée, elle poussa un faible gémissement. Elle ne pouvait pas courir tout de suite, mais elle n'avait pas le choix. Elle allait repartir, lorsque, soudain, des mains l'attrapèrent et la soulevèrent avec puissance du sol avant de l'emmener dans l'arbre devant lequel elle s'était arrêtée. Elle faillit crier, mais elle fut appuyée contre le tronc d'arbre et une main se plaqua sur sa bouche, étouffant son cri de terreur. Un jeune homme à la chevelure noire, striée par une seule mèche rouge, la tenait fermement contre le tronc et plongeait son regard gris dans le sien. La jeune animorphe aurait bien voulu se défendre, mais il était certainement plus fort qu'elle et elle ne voulait pas non plus que les Humains les voient.

La jeune animorphe baissa son regard vert sur le sol et vit les hommes passèrent. Ils ne virent pas le jeune homme ni Ciella. Heureusement, sa propre chevelure verte se fondait dans le décor des feuilles. Ils étaient partis et, pourtant, l'inconnu ne la relâchait pas. Elle attendit, observant à présent le visage de son sauveur. Il ne sembla pas se soucier des mèches qui lui obstruaient la vue. Elle haletait toujours, mais davantage de peur que d'épuisement. Il n'avait pas bloqué son nez, ce qui avait permi à la jeune fille de reprendre son souffle.

Comme il ne la relâchait pas et qu'elle n'entendait plus les hommes, elle poussa brusquement l'inconnu, arrachant sa main de sa bouche. Il avait beau l'avoir sauvé, elle ne savait toujours pas si elle devait lui faire confiance. Toutefois, même si l'idée lui passa par la tête, elle ne prit pas son apparence d'hirondelle pour s'enfuir. Elle le regarda d'un air méfiant. Elle voulait s'informer avant de le remercier.


- Qui êtes-vous ? demanda-t-elle en plissant légèrement les yeux.

Elle ne voulait pas être rude en étant ainsi sur ses gardes alors qu'il venait tout juste de la sauver des hommes qui l'auraient certainement abattue s'ils avaient mis la main sur elle, mais comme elle se méfiait des inconnus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilamy
Staffeuse multitaches ♥
avatar


Age : 20 Date d'inscription : 04/02/2009 Messages : 434 Localisation : Alors ça, ça dépend de plusieurs facteurs. Tout d'abord de la pression de *SBAAAAF!*

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Lun 24 Jan - 13:17

Il vit la jeune fille baisser le regard en voyant les hommes passer. Oh non, pourvu qu'elle ne les alerte pas !
Heureusement, elle attendit, et bientôt ils eurent disparus dans les bois sombres. Il s'apprêta à la relâcher lorsqu'elle le projeta contre la branche voisine. Il se rattrapa de justesse pour ne pas tomber, mais s'écorcha les mains contre le bois dur. Il toisa la jeune fille de son regard gris, effaré. Comment osait-elle ? Il venait de lui sauver la vie !

Il posa son index sur sa bouche pour lui dire de se taire, et remarqua qu'une énorme écharde était plantée dans sa main.

- Raah... C'est malin ! ronchonna-t-il.

Il aurait peut-être dû la laisser aux humains. A peine arrivé sur sa branche, elle le blessait. Il serra les dents et retira le bout de bois de sa paume, et le jeta au sol. Du sang jaillit de la plaie ouverte. Il entendit à peine la question de la demoiselle. Un silence s'ensuivit. Chez lui, dire son nom signifiait qu'il accordait sa confiance à autrui. Et pour le moment, cette fille était peut-être envoyée pour le rechercher. Et oui, il n'était pas très confiant. Il ne l'avait jamais été.

- Vous feriez mieux de vous en aller. Les chasseurs pourraient revenir.

Il aspira le sang qui sortait de sa paume et descendit de l'arbre. Il attendit.


[ Désolée, c'est court >o< ]
_________________
~ Invité, implore ma divine personne, et tes voeux seront exaucés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elament.forumactif.com/
Mélane

avatar


Age : 23 Date d'inscription : 28/07/2009 Messages : 1733 Localisation : Tout près ! Ou très loin...

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Sam 29 Jan - 11:44

Lorsqu'elle repoussa la jeune homme, Ciella remarqua qu'il n'avait pas apprécié. Heureusement, il ne tomba pas, ce qu'elle avait craint, puisqu'il s'était rattrapé. Lorsqu'il reporta son regard gris sur elle, Ciella ne put faire autrement que de détourner les yeux. Il allait poser son doigt sur ses lèvres lorsqu'il se mit alors à rochonner. La jeune fille haussa un sourcil. Ah, quel silence. Elle réprima un sourire et le regarda retirer l'écharde de son doigt. Elle n'osait pas parler, comme il ne semblait pas trop l'appécier.

La réponse qu'il lui donna ensuite, après qu'il en eut fini avec le bout de bois, ne fut pas exactement ce qu'elle avait voulu entendre. Alors d'accord, il ne voulait pas lui donner son nom ni lui dire qui il était tout court. Elle ne pouvait pas deviner ce qu'il pensait. Soit il était têtu, soit il ne l'aimait pas ou bien il n'avait juste pas confiance en les étrangers. La jeune animorphe préférait ne pas juger avant de savoir. Elle jeta un coup d'oeil en-bas et, comme elle n'entendait plus les Hommes, elle reporta son attention sur son sauveur.


- Merci de m'avoir aidée, souffla-t-elle finalement.

Mais comme il descendait l'arbre, elle comprit qu'elle n'était pas trop la bienvenue. Toutefois, elle se jeta au sol, près de lui.

- Pourquoi m'avoir aidée sans même savoir qui j'étais et ce que ces gens me voulaient ? s'enquit-elle doucement. Je suis peut-être une voleuse ou encore une sorcière, on ne sait jamais.

Elle était curieuse de savoir qui il était. Elle voyait bien qu'il n'était pas méchant, sinon, il ne l'aurait pas invité à partir et encore moins se serait-il éloigné. Simplement, ce n'était pas tout le monde qui était prêt à mettre leur vie en danger pour aider les autres et elle se demandait pourquoi lui il l'avait fait. De plus, que faisait-il ici ? S'il était un Humain, alors il était soit différent des autres ou aveugle de ne pas avoir remarqué les traits particuliers de Ciella. En fait, la jeune femme se disait qu;il devait être comme lui, mais si c'était le cas, que faisait-il dans cette forêt ? Le village qu'elle avait visité et la forêt étaient seulement séparés par la plaine. Si les villageois venaient chassé, ils auraient pu le trouver.

[Pas grave ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilamy
Staffeuse multitaches ♥
avatar


Age : 20 Date d'inscription : 04/02/2009 Messages : 434 Localisation : Alors ça, ça dépend de plusieurs facteurs. Tout d'abord de la pression de *SBAAAAF!*

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Lun 31 Jan - 16:23

Uhwan regarda la jeune femme sauter de l'arbre d'un oeil attentif, détaillant chacun de ses mouvements graciles et légers. Elle atterrit en souplesse sur le sol, faisant voler autour d'elle quelques feuilles mortes que l'hiver avait épargné. Aucun désir prédateur dans son regard. Non, il admirait la finesse de ses traits, la légèreté des mouvements de la femme qui semblait être la grâce elle même. Ses mots le sortirent de sa torpeur. Il n'y avait pas de réelles raisons à son geste. Il aurait tout aussi bien pût la laisser crever, cela ne l'aurait pas empêché de dormir. Le vent souffla, faisant danser ses cheveux noirs d'une valse qu'eux seuls connaissaient. Le vent lui murmura la réponse.

- Parce que quelqu'un qui traque une personne plus faible est une personne lâche. Je n'aime pas les lâches, surtout lorsqu'ils travaillent en groupe pour se donner plus de contenance. Et vous n'avez pas la carrure d'une voleuse ou d'une sorcière...

Il marqua une pause. Un craquement dans les bois avait retint son attention. Non, cette femme n'était pas taillée pour le vol ou la sorcellerie. Elle était trop belle, trop fine. Trop de grâce pour un métier dangereux. Il resta quelques secondes, immobile, tous ses sens en alerte. Rien de plus que le vent.

- Néanmoins...

Un autre craquement. Il s'arrêta encore. Rien de plus que le vent. Que les insectes dans la forêt. La terre dure sous ses pieds. Les Hommes étaient loin.

- Néanmoins, votre tentative de faire ami ami avec les humains était aussi idiote qu'inutile. Si je n'avais pas été là, vous seriez tout bonnement morte. Votre père ne vous a-t-il pas apprit que les Hommes détestent ceux de notre espèce ?

Son regard métallique s'attarda sur les boucles d'oreilles de la jeune femme. Il essayait de distinguer à quel clan elle appartenait. Un oiseau, certes, mais un paon ? Impossible, ceux de cette race étaient hautains, et les caractéristiques animales étaient beaucoup plus marquées. Il se souvenait en avoir croisé certains. Mais alors qui était elle ?
_________________
~ Invité, implore ma divine personne, et tes voeux seront exaucés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elament.forumactif.com/
Mélane

avatar


Age : 23 Date d'inscription : 28/07/2009 Messages : 1733 Localisation : Tout près ! Ou très loin...

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Sam 5 Fév - 14:46

[Désolée pour le retard]

En attendant la réponse de son sauveur, Ciella l'observa alors que le vent jouait dans sa chevelure de cendre. Ce jeune homme était un véritable mystère pour Ciella. Jusqu'à maintenant, il semblait avoir le coeur à la bonne place, mais il faisait aussi preuve de dureté. Elle n'arrivait pas à voir quel genre de personne il était vraiment. Évidemment, elle ne savait absolument rien de lui, sauf qu'il n'était pas mauvais. Ciella n'était pas très observatrice, elle ne remarquait donc pas facilement les détails. Elle pouvait toutefois facilement repéré des mouvements, tel un oiseau dans un arbre à l'approche d'un prédateur.

Il répondit au bout de quelques instants et sa réponse surprit légèrement Ciella. Cependant, elle eut un sourire amusé. Elle n'avait pas la carrure ? Ah bon ? Il fallait avoir une certaine carrure pour être une sorcière ou une voleuse ? Ciella se déplaça silencieusement et rapidement autour du jeune homme tout en gardant une certaine distance. Elle pencha légèrement la tête sur le côté :


- Ah non ? Que faut-il pour avoir l'air d'une sorcière ? Un nez crochu, une chevelure noire ? Une sorcière peu très bien être banale. Et puis, je sais être rapide et silencieuse, pourquoi ne ferais-je pas une bonne voleuse ?

À l'avis de la jeune animorphe, il ne fallait pas se fier aux apparences. La plus belle et délicate des femmes pourraient être la plus espiègle et la plus cruelle de tous. Justement, le fait qu'une personne ne corresponde pas à l'image que l'on se fait de quelque chose permet à cette personne de se débarrasser des doutes des autres et de passer innaperçu. Enfin, c'était ce que Ciella croyait. Peut-être que le jeune homme avait un instinct développé qui lui permettrait de trouver ses ennemis d'un simple regard. On ne sait jamais.

À deux reprises, l'animorphe avait remarqué que son sauveur s'était tu. Entendait-il quelque chose de suspect ? Pourtant, elle n'apercevait aucun mouvement et n'avait pas l'impression que le danger les guettait. Elle regarda autour d'elle avec curiosité sans rien voir. L'inconnu reprit ce qu'il avait commencé à dire. À ces paroles, le sourire doux de Ciella disparut. Elle arqua un sourcil, appréciant peu le commentaire du jeune homme. Elle refoula le commentaire ironique qu'elle aurait voulu lâcher et inspira lentement.

- Je vous pries de ne pas juger sans savoir,
lâcha-t-elle en gardant une certaine politesse. Comment pouvez-vous savoir la raison pour laquelle j'étais poursuivie par ces hommes ? Que je sache, vous vous trouviez dans cet arbre et c'est par un simple hasard que je me suis arrêtée sous vous.

Tentative de faire ami ami ! Elle était animorphe et elle était parfaitement au courant que ces Humains détestaient les gens de sa race. Elle n'était pas assez idiote pour essayer de se faire aimer par ces gens. Assez naïve toutefois pour espérer pouvoir trouver de la nourriture sans être démasquée. Elle savait parfaitement bien que son geste avait été idiot, mais elle l'avait déjà faire, auparavant et ça avait fonctionné. De toute façon, il ne pouvait pas savoir ce qui s'était passé puisqu'elle n'en avait pas soufflé un seul mot et les hommes n'avaient rien crié à ce sujet. Et puis la forêt se trouvait de l'autre côté de la plaine. S'il l'avait suivi dans la forêt depuis le moment où elle était entrée, il aurait certainement eut le souffle court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilamy
Staffeuse multitaches ♥
avatar


Age : 20 Date d'inscription : 04/02/2009 Messages : 434 Localisation : Alors ça, ça dépend de plusieurs facteurs. Tout d'abord de la pression de *SBAAAAF!*

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Mar 8 Fév - 13:20

L'animorphe suivit la jeune femme de son regard magnétique. Qu'essayait-elle de faire ? Lui prouver qu'elle pouvait être dangereuse ? Allons bon. Cette femme était trop belle pour le crime. C'était un corps de reine qu'elle avait. Les bras et les jambes trop fins pour être endurants, le dos droit et l'allure fière. Un corps trop beau pour être dans cette forêt. Nul doute que cette femme était de sang royal.

- Vous n'avez pas la carrure, parce que si je décidais de vous tuer, maintenant, vous ne pourriez ni parer le coup, ni l'esquiver. Vous êtes trop belle pour le combat.

Nul besoin d'un quelconque sadisme pour être dangereux, non, si on avait pas le corps pour, c'était l'équivalent d'un papillon qui avait des envies de meurtre. Cette femme n'était pas dangereuse, la douceur de ses traits parlait pour elle. Le vent s'arrêta de souffler. Un autre craquement. Uwhan n'y prêta pas attention.

- Sachez que quiconque s'approche des humains en connaissance de cause est soit naïf soit idiot. Je vous laisse choisir votre camp.

Dans un mouvement fluide et rapide, il se retrouva près d'elle, et saisit ses poignets fins entre ses mains. Il la fixa dans les yeux.

- Quoi qu'il en soit, princesse, n'essayez pas de vous prendre pour ce que vous n'êtes pas. Si j'avais décidé de vous tuer, ou de vous embrasser, vous n'auriez rien pu faire.

Il entrouvrit la bouche et l'approcha de celle de la princesse. Il s'arrêta à quelques centimètres d'elle, narguant la femme de ses beaux yeux gris. Il la repoussa, et cria presque.

- Maintenant, partez, avant que les humains ne vous retrouvent. Et si par chance vous leur échappez, ne vous approchez plus d'un village comme celui ci.

Il la toisa, attendant qu'elle parte.
_________________
~ Invité, implore ma divine personne, et tes voeux seront exaucés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elament.forumactif.com/
Mélane

avatar


Age : 23 Date d'inscription : 28/07/2009 Messages : 1733 Localisation : Tout près ! Ou très loin...

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Mar 8 Fév - 22:18

Ciella fut incapable de déceler ce qu'elle lisait dans le regard de l'inconnu. Il semblait l'évaluer, mais elle n'arrivait pas à voir s'il y avait de la méfiance, s'il se fichait d'elle ou quoique ce soit. Elle le trouvait de plus en plus mystérieux et ça l'énervait un peu. Ne pas comprendre ses interlocuteurs la rendait mal à l'aise puisqu'elle ne pouvait pas prévoir leurs actions. Au bout d'un instant à se faire observer par cet étrange regard, son sauveur parla enfin. L'Animorphe ne sut alors pas si elle devait être flattée ou non parce qu'il venait de dire. Il avait laissé sous-entendre qu'elle était incapable de se défendre, mais il affirmait qu'elle était belle. Elle plissa donc son regard vert avec méfiance.

- À mon avis, vous vous fiez beaucoup trop aux apparences,
souffla-t-elle.

De toute façon, elle n'avait pas parlé de se défendre contre une attaque, mais plutôt de commettre un vol. Si la victime ne s'attend pas à être volée, elle n'attaquerait pas le voleur, non ? Le vent cessa alors de souffler, ce que remarqua aussitôt Ciella. Elle pinça les lèvres. Elle se sentait nettement mieux lorsqu'elle sentait une fine brise se faufiler entre ses plumes. Il y eut un craquement qui attira l'attention de Ciella. Elle promena son regard autour d'elle sans rien voir. Son sauveur ne semblait pas du tout dérangé par ces craquements. Ne craignait-il pas d'être trouvé par les Humains ?

Ciella se garda de répondre aux prochaines paroles du jeune homme. Elle se dirait davantage naïve qu'idiote, certes, mais elle n'avait pas l'intention de l'avouer. Elle n'était pas orgueilleuse, mais plus elle l'écoutait, plus elle le trouvait suffisant. Peut-être n'était-ce qu'une mauvaise impression vu la situation dans laquelle ils s'étaient rencontrés, mais bon.

Soudain, le jeune homme la saisit par les poignets et elle se retrouva très proche de lui et leur regard se croisa. Il sembla alors essayé de l'humilié, surtout en l'appelant princesse. Ses lèvres se retrouvèrent très proche de celles de Ciella et celle-ci sentit son visage s'empourprer de colère. Avant qu'elle n'ait eu le temps de faire quoique ce soit, il la repoussa et lui ordonna d'une voix presque aussi forte qu'un cri de partir. Ciella le toisa d'un regard méprisant.

- Je ne suis peut-être pas la plus forte, je suis peut-être délicate, mais je ne suis pas arrogante et je ne tente pas d'humilier les autres, cracha-t-elle.

Les paroles avaient traversé ses lèvres sans qu'elle le veuille. Au final, elle s'en fichait. Elle aurait voulu être plus cinglante, essayer au moins de lui faire regretter son petit jeu d'imbécile, mais elle en était incapable. Elle s'apercevait très bien que sa réponse avait été idiote et ne servirait pas à grand chose. S'il lui avait laissé le temps, elle aurait pu se défendre, lui prouver qu'elle n'était pas qu'un simple oisillon sans défense. Elle aurait voulu le faire ravaler ses péjugés, mais elle n'avait pas pu.

Sans plus un mot, elle s'éloigna à grands pas silencieux. Le vent se leva à nouveau, soufflant dans la direction vers laquelle Ciella marchait.


(J'adore la façon dont tu joues ton personnage. C'est plaisant de voir les gens rentrer aussi bien dans leur rôle :3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilamy
Staffeuse multitaches ♥
avatar


Age : 20 Date d'inscription : 04/02/2009 Messages : 434 Localisation : Alors ça, ça dépend de plusieurs facteurs. Tout d'abord de la pression de *SBAAAAF!*

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Sam 11 Juin - 4:16

Il admira avec un sourire en coin le roulement des hanches de la jeune rebelle qu'il venait d'arracher aux griffes d'humains fous de rage. Ce jeune femme lui rappelait son adolescence, quand toutes les jeunes filles du clan lui couraient après. Il n'avait jamais comprit pourquoi, mais cela était plutôt divertissant. Et maintenant elles le poursuivaient, mais pour une autre raison. Pour le tuer, en fait.
Wah, sa vie était pourrie.

Il ne savait pas ce qui était en train de se passer. Il ne voyait ni ne sentait la bestiole immonde qui grimpait sur sa jambe, remontait le long de son bras. Il ne la vit que lorsqu'elle planta ses crocs dans sa chair. Horrifié, il secoua la main pour l'enlever mais le mal était déjà fait. L'araignée se changea en jeune fille qui atterri souplement quelques mètres plus loin. Il se regardèrent en chien de faïence pendant quelques secondes, puis elle s'enfuit dans les fourrés.
Ils l'avaient retrouvés.
Il était perdu.

Il attrapa son poignet et l'examina en tremblant. Elle savait où mordre, la garce. La blessure prenait déjà une teinte rougeâtre qui ne lui disait rien de bon. Dans quelques heures, le venin se propagerait dans son corps. Il n'avait jamais su comment se guérissaient les morsures de son clan. Il n'avait pas jugé utile de l'apprendre, jusqu'à maintenant. Et là, il était dans une bien mauvaise posture. Il regarda autour de lui. Mais oui... La fille ! Elle n'était pas bien loin, il la voyait encore.

- Hey, vous ! Vous n'auriez pas une quelconque connaissance en médecine, s'il vous plait ? Ce serait bien, là.

[Désolée désolée désolée du retard °° J'avais totalement oublié ]
_________________
~ Invité, implore ma divine personne, et tes voeux seront exaucés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elament.forumactif.com/
Mélane

avatar


Age : 23 Date d'inscription : 28/07/2009 Messages : 1733 Localisation : Tout près ! Ou très loin...

MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan] Lun 6 Aoû - 17:59

[Je suis en retard moi-même, et de bien plus longtemps, donc ce serait vraiment idiot de t'en vouloir même si ça serait le cas]

Alors qu'elle s'éloignait, Ciella perçut soudainement un son. Comme un oiseau en alerte, elle cessa tout mouvement et tourna rapidement la tête pour repérer le danger. Elle réalisa bien vite que le son provenait d'où elle avait laissé l'inconnu quelques instants plutôt. Elle vit une chevelure disparaître entre les arbres, puis son regard d'émeraude se posa sur l'arrogant jeune homme et comprit aussitôt que quelque chose n'allait pas.

Le jeune homme tenait son poignet dans sa main et sa douleur était visible sur son visage. Il leva les yeux vers elle, appelant à l'aide. Il voulait savoir si elle avait quelconque connaissance en matière de médecine. Elle haussa les sourcils. Ça dépendant en quoi. Elle s'approcha rapidement, partagée entre l'exaspération et l'inquiétude. Elle ne voulait pas le mal de cet homme, mais après la façon dont il s'était comporté avec elle, l'envie de l'aider n'était pas là. Elle eut soudainement envie de lui jeter une réplique cinglant, mais se retint, gardant le silence et, une fois qu'elle l'eut rejoint, prit doucement le poignet de l'inconnu entre ses doigts délicats, évitant de toucher la blessure avec ses longs ongles.

Il s'agissait bien évidemment d'une morsure, à en juger les deux trous rouges et bouffis, sur sa peau. Empoisonnée, apparemment. C'est donc pour cette raison qu'il avait besoin de son aide.


"Du poison ?" souffla-t-elle pour elle même.

Elle examina attivement la plaie, puis soupira, levant les yeux vers l'inconnu.

"La meilleure façon de s'en débarasser, c'est de sucer la plaie pour extraire la plus grande partie du venin. Ensuite, je peux trouver certaines herbes aux effets réparateurs et vous l'appliquer."

Elle lâcha son poignet et sourit. Bien évidemment, il devrait sucer lui-même, car elle n'allait certes pas le faire.

"Pendant que vous vous occupez de ça, je peux aller trouver les herbes et je reviens. Surtout, ne l'avalez pas, d'accord ? Sinon, ça n'aura servi à rien."


Et sur ce, elle sourit brièvement avant de s'enfoncer dans la forêt. La coupable rôdait peut-être toujours, il lui faudrait donc être prudente. L'animorphe oiseau se dit que ça irait beaucoup plus vite dans sa forme d'oiseau, puisque le vol était un moyen de déplacement plus rapide et que sa vue était plus aiguisée dans sa forme d'oiseau. Elle se métamorphosa rapidement et prit son vol sans tarder, fouilla le moindre recoin du regard à la recherche des plantes nécessaires. Elle volait près du sol pour mieux voir, mais pas trop près pour ainsi ne par se heurter à quelque chose et pour éviter les bêtes qui n'attendent que leur proie.

[Si ça ne fait pas de sens ou que ça ne te plait pas, dis-le moi et je change quand tu veux. Même si je ne sais pas si tu veux continuer le RP vu que le forum est un peu mort.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan]

Revenir en haut Aller en bas

[Plaines] Bas les pattes ! [Privé: Uhwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lady Vava ~ Ton forum d'avatar :: Après le magasinage :: Coin RP :: Mondes :: Osdar -